Présidentielle : Mélenchon fait jeu égal avec Fillon, Macron et Le Pen en perte de vitesse

Présidentielle : Mélenchon fait jeu égal avec Fillon, Macron et Le Pen en perte de vitesse

François Fillon et Jean-Luc Mélenchon lors du débat sur BFMTV et CNews le 4 avril 2017.

A lire aussi

BVA - Orange, publié le vendredi 07 avril 2017 à 19h00

SONDAGE. À qui le débat entre les 11 candidats à la présidentielle a-t-il profité ? Le candidat de La France insoumise fait désormais figure de "troisième homme".

Jean-Luc Mélenchon grimpe de 4 points, à 19%, par rapport à la semaine dernière, à égalité avec le candidat Les Républicains (LR), selon la dernière enquête "POP2017" BVA-Salesforce pour Orange et la presse régionale* à paraître samedi 8 avril. Marine Le Pen et Emmanuel Macron s'affronteraient au 2e tour (23% chacun).



► Mélenchon confirme sa dynamique et fait jeu égal avec Fillon

Jean-Luc Mélenchon confirme la dynamique amorcée après la "marche des Insoumis", le 18 mars, et au débat télévisé sur TF1 le 20 mars. Il est aujourd'hui crédité de 19% des intentions de vote (+4 points en une semaine et +7 points en 3 semaines). Cette dynamique place le leader de La France insoumise à égalité avec François Fillon pour la 3e place.

François Fillon obtiendrait 19% des intentions de vote (stable). Il gagne du terrain chez les sympathisants LR, au détriment d'Emmanuel Macron, et reste de loin le candidat favori des électeurs de 65 ans et plus, et notamment des plus de 75 ans, particulièrement enclins à se mobiliser.

► Macron en baisse, à égalité avec Le Pen, en retrait également

Emmanuel Macron est crédité de 23% des suffrages au premier tour (-2 points). Soixante-trois pour cent de ses électeurs potentiels se déclarent sûrs de leur choix tandis que 37% peuvent encore changer d'avis. Emmanuel Macron demeure le candidat le plus souvent choisi "par défaut" et, parmi ses électeurs "hésitants", près d'un sur deux déclare "attendre encore d'être pleinement convaincu".

Marine Le Pen recueillerait elle aussi 23% des intentions de vote (-1 point). Au final, la candidate du Front national a perdu 3 points depuis la mi-mars. Son socle électoral reste toutefois le plus solide et de loin : 89% de ses électeurs potentiels sont sûrs de leur choix.

► Hamon passe sous la barre des 10%

Benoît Hamon n'est crédité que de 8,5% des intentions de vote, un score en baisse de 3 points en une semaine. Il est clairement victime de la bonne dynamique enclenchée par Jean-Luc Mélenchon, qui le concurrence sur son espace politique.



* Enquête BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange réalisée par Internet du 5 au 7 avril 2017. Échantillon de 1.421 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1.502 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d'agglomération.

Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales, certaines d'aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1.006 individus. Pour cet effectif, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d'erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d'être compris entre 17,5% et 22,5%. Les résultats d'intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de l'état du rapport de forces à deux semaines du 1er tour du scrutin, pour les 1er et 2e tours.

 
427 commentaires - Présidentielle : Mélenchon fait jeu égal avec Fillon, Macron et Le Pen en perte de vitesse
  • maintenant !! on ne parle plus des magouilles de fillon et de marine le pen??
    pourquoi ?ils sont devenus honnêtes?
    maintenant !! que va faire notre néo président ?pour le travail ?garder les usines en France?la sécurité sociale ?
    les déserts médicaux ? le remboursements (dentaire lunettes auditif) a au moins 85% n'oublions pas que la surdité
    favorise alzheimer et que cette maladie est prise en charge a 100%" pas très malin" ! la maladie coûte très cher ! en médicaments par mois ! et cela pour au moins 10/12 ans?les petites retraites?l'écologie ?l'école? et les jeunes en alternance !650 euros! pour 2 jours de classe et 3/4 jours de travail avec des heures sup non rémunérés ?les étudiants ne disent rien
    par peur de pas être embauchés a la fin de leurs études!!! nous n'avons rien entendu pendant ses 3 derniers mois (que des cancans bidon) donc la fête est fini réveillons nous !!!!

  • Le P.S va bientôt figurer parmi les petits candidats derrière Poutou, ce n'est pas de la faute de Hollande mais de l'arriviste de Vals et du traitre Macron.
    Que vont fa

  • Le banquier qui vit avec la retraite de sa femme ,n' oublier pas ce qu'il a fait à la société alsthom!!!!!

  • Avons-nous un seul exemple de société communiste qui a réussi ? non.
    - tous ces pays d'Amérique du sud et quasi tous ceux d'Afrique......s'effondrent,
    et les voilà tous en voie de sous-développement croissant....
    Voter pour Mélenchon est une folie.
    Une seule question s'impose POUR OU CONTRE LA FRANCE ?
    Seule Marine Le Pen y répond ; nouvelle Jeanne d'Arc.....

    militant-umpiste  (privé) -

    St compagnon; s,est pas la marine qui ganieura; se serat notre compagnon filon . Dimanche; il aurat au moins un million de voies d,avances ; sans doute plus. Vive francois filon qui avait su redresser le pays en son tant ; vive nos genereux donateurs, faux pas les oublier ceux la

    je rappelle que Jeanne d'Arc entendait des voix aujourd’hui , elle aurait un petit traitement ......la pauvre !!

  • macron est incontestablement le plus crédible!!!place aux jeunes!!!

    Crédible Macron ! Surtout quand on ne dit rien de concret ! Cherchez son programme et vous verrez.... Vous votez pour Macron et vous aurez Brigitte Macron !!! Il ne sait rien faire tout seul !

    Macron c'est un banquier d'affaires qui n'a pas un rond devant lui (voir son patrimoine). Comment arriver à gérer un pays, quand on ne sait pas gérer son propre patrimoine ? De deux choses l'une : soit c'est un incompétent de fait, soit c'est quelqu'un qui planque son blé. Dans les deux cas ce sera un valet des banques. Ceci dit qu'un type qui sort de nulle part et qui n'a rien fait de bien concret devienne président sur sa bonne mine, serait dans une forme de logique absurde des choses.

    Je crois définitivement que Macron incarne sans le moindre doute le prototype du Président de La République que l'on attend : L'intelligence des situations, l'intelligence dont témoigne son cursus autrement dit, sa compétence, attestent de cette incarnation naturelle de la fonction présidentielle.
    On ne nait pas Président de la République, on le devient et on ne peut le devenir qu'à partir d'un certain nombre d'expériences . Les ayant parachevées, les ayant acquises,se sentant donc en mesure d'y aller, intelligemment Il a démissionné de ses fonctions. Bien jouer !. En quoi cela ressemblerait-il à une trahison ? En rien.
    C'est un homme d'organisation et de décision.
    Le fait qu'il ait épousé une femme plus âgée que lui, atteste d'une grande ouverture d'esprit, expression d'un caractère fort, libre, qui sait où il va et qui assume ses choix.
    Son profil me semble intéressant et prometteur. J'y vais, c'est décidé je vote MACRON..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]