Présidentielle : Macron conforte son avance sur Le Pen au 2e tour

Présidentielle : Macron conforte son avance sur Le Pen au 2e tour

Emmanuel Macron (En marche !) et Marine Le Pen (Front national) (photo-montage).

A lire aussi

BVA - Orange, publié le mardi 02 mai 2017 à 19h00

SONDAGE. Le candidat d'En marche ! l'emporterait avec 60% des voix (+ 1 point), contre la présidente du Front national (FN), à 40% (- 1 point), selon la dernière vague de l'enquête POP2017 BVA-Salesforce pour Orange et la presse régionale, publiée mardi 2 mai*.





► La mobilisation ne prend pas

Notre indice de participation témoigne d'une mobilisation en légère hausse, comprise entre 76% et 80% du corps électoral, contre 73% à 78% la semaine dernière. Dans le meilleur des cas, la participation au second tour dimanche prochain pourrait s'avérer légèrement supérieure à celle enregistrée lors du premier tour le 23 avril (77,8%). Mais il ne devrait pas y avoir de véritable sursaut de mobilisation comme cela avait été le cas en 2002, suite à l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour.



► Le FN, un parti "comme les autres"

Cette légère hausse de la participation peut s'expliquer par les appels à la mobilisation pour faire barrage au FN. Ces appels semblent toutefois moins audibles et efficaces qu'il y a quinze ans, le parti de Marine Le Pen étant considéré par plus d'un Français sur deux comme un parti comme les autres" (54%).

Les électeurs de François Fillon se montrent plus mobilisés que la semaine dernière. Ce surcroît de mobilisation des électeurs Les Républicains (LR) semble bénéficier tant à Emmanuel Macron (46%, + 5 points) qu'à Marine Le Pen (31%, + 5 points également), tandis que 23% ont l'intention de voter blanc ou de s'abstenir.

► Les électeurs de Dupont-Aignan pas convaincus par son ralliement au FN

Les électeurs de Nicolas Dupont-Aignan ne semblent pas totalement en adéquation avec le choix de leur candidat de rallier Marine Le Pen : la candidate du FN perd 6 points au sein de cet électorat dans les reports de voix (40%). D'ailleurs, un tiers des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan au premier tour (34%) déclarent désapprouver son attitude depuis l'annonce des résultats. Ils n'étaient que 15% la semaine dernière, avant son initiative.

Les positions des électeurs de Jean-Luc Mélenchon évoluent peu, même s'ils semblent un peu plus nombreux à envisager de voter pour le leader d'En marche ! (44%, + 3 points depuis la semaine dernière).

► Le Pen fait une meilleure campagne d'entre-deux-tours

60% des Français inscrits sur les listes électorales considèrent que Marine Le Pen réalise une bonne campagne d'entre-deux-tours. Ils sont à l'inverse plus d'un sur deux à estimer qu'Emmanuel Macron réalise une mauvaise campagne (51%).

Notons enfin que si 58% des électeurs potentiels de Marine Le Pen la choisissent pour ses propositions politiques, ce n'est le cas que de 26% des électeurs potentiels d'Emmanuel Macron. Ce dernier est avant tout choisi par volonté de faire barrage à Marine Le Pen (33%, + 2 points) ou bien constitue un choix par défaut (32%, + 2 points).

Le débat télévisé programmé mercredi constituera un temps fort et déterminant pour les deux candidats, d'autant plus que près des deux tiers des Français ont l'intention de le regarder (65%).

* Enquête BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange réalisée par Internet du 1er au 2 mai 2017. Échantillon de 1.435 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1.501 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d'agglomération.

Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales, certaines d'aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1.012 individus. Pour cet effectif, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d'erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d'être compris entre 17,5% et 22,5%. Les résultats d'intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de l'état du rapport de forces à 5 jours du 2e tour du scrutin.

 
351 commentaires - Présidentielle : Macron conforte son avance sur Le Pen au 2e tour
  • bon bas les jeux sont fait !!!!
    les sondages devraient être interdit , çà influence beaucoup trop de gens !
    pas grave , on en reprends pour 5 ans avec du renouveau : delanoé , hue , le maire de lyon , on vas revoir valls , et tout les ministres de gauche qui sont là depuis 30ans , ah pour du neuf c'est du neuf .....
    ils peuvent vous piquer votre frics a tout vas maintenant c'est bien .....
    moi perso , je m'en moque maintenant , vu la tournure que prend l'affaire , j'ai claqué tout mon fric , comme çà les banques ne pourrons rien me piquer ......

  • 70% mini pour Macron, même 70,01 ce serait super

  • 5 ans de hollandisme + 5 ans de macronnisme = pauvre France

  • MLP pas du tout apte à la fonction suprème Dimanche ce sera terminé
    Par contre la danse des bras de MLP lors du débat va faire un tabac cet été.

  • On se focalise un peu trop sur l'élection présidentielle...alors que c'est en définitive les élections législatives qui seront plus importantes. Rien ne dit que l'un ou l'autre candidat seront automatiquement assuré d'une majorité. Cette fois-ci, le jeu est trop ouvert. Et bien malin qui peut dire ce qu'il en sortira.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]