Soupçonné d'avoir rendu les mauvais costumes, Fillon dénonce des "accusations grotesques"

Soupçonné d'avoir rendu les mauvais costumes, Fillon dénonce des

François Fillon le 4 avril 2017 lors du débat à 11 sur BFMTV et CNews.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 16 avril 2017 à 11h42

POLÉMIQUE - Selon Mediapart, deux des trois costumes que François Fillon a restitués n'auraient pas été confectionnés chez le luxueux tailleur parisien Arnys. "C'est totalement faux", assure le candidat Les Républicains.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche le 16 avril, François Fillon l'assure : "dans les sept jours qui viennent, rien ne me détournera de ma campagne".

Y compris la nouvelle affaire sortie en fin de semaine par Mediapart. Selon le site d'information, "les enquêteurs soupçonnent" le candidat Les Républicains à la présidentielle "de ne pas avoir restitué les bons costumes de la marque Arnys" d'une valeur totale de 13.000 euros, offerts par son ami l'avocat Robert Bourgi.

"J'ai eu tort de les accepter, j'ai fait une erreur de jugement", s'était excusé l'ex-Premier ministre lors de son passage à "L'Émission politique" sur France 2 quelques jours après les révélations du JDD. "Cette affaire a choqué beaucoup de Français, j'ai mesuré cette erreur et je les ai rendus", avait-il assuré. Or, "deux des trois costumes" qu'il a renvoyé à son ami connu pour ses liens avec plusieurs dirigeants africains "ne ressemblaient en rien à des vêtements Arnys, qui sont pourtant très facilement identifiables", souligne le site d'informations.



Un soupçon aussitôt balayé par 'entourage du candidat qui a assuré auprès de Mediapart qu'il a bien "évidemment" rendu les bons costumes, ciblant l'avocat "pas très clair". "C'est totalement faux. Mesurez-vous le caractère grotesque de ces accusations?", a insisté dimanche François Fillon dans une interview au JDD.

Il s'agit selon lui d'une manipulation, voire d'un complot. "On est à une semaine de l'élection et ceux qui ont décidé depuis trois mois, je pense au Canard Enchaîné et à Mediapart, de m'éliminer de cette compétition continuent à alimenter ce feuilleton de façon invraisemblable."

 
320 commentaires - Soupçonné d'avoir rendu les mauvais costumes, Fillon dénonce des "accusations grotesques"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]