Réforme du code du travail : Mélenchon dénonce "un coup d'État social"

Réforme du code du travail : Mélenchon dénonce

Jean-Luc Mélenchon le 7 juin 2017 à Marseille.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 09 juin 2017 à 10h13

VIDÉO. Invité sur le plateau de BFMTV vendredi 9 juin, Jean-Luc Mélenchon n'a pas eu de mots assez forts contre la réforme du code du travail amorcée par le nouveau gouvernement.

Le candidat malheureux à la présidentielle prévoit déjà de descendre dans la rue pour contester la loi : "je me chargerai de participer à toute mobilisation en vue de défendre les salariés". Et à propos de la ministre du Travail Muriel Pénicaud , ex-DRH de Danone notamment : "Le ministère du travail n'a pas été créé pour qu'on y mette la DRH d'une multinationale".


Jean-Luc Mélenchon a condamné "un coup d'État social" : "quand vous interdisez au Pärlement de discuter sur les centaines, que dis-je les milliers de disposition que prévoit le code du travail, que vous allez les changer tout seul dans votre bureau avec vos copains, après avoir rencontré une fois ou deux les syndicats, oui on peut parler d'un coup d'État social".



Le candidat de la 4è circonscription de Marseille a fustigé les ordonnances annoncées par Emmanuel Macron. "Avec les ordonnances, le seul pouvoir des parlementaires ce sera de dire 'oui' ou 'non'". Pour le patron de la France insoumise, "le pays est dans une immense illusion au sujet de Macron". Faisant référence au "président jupitérien", cher au nouveau président de la République, Jean-Luc Mélenchon conclut : "il va finir par croire qu'il peut marcher sur les eaux.

 
74 commentaires - Réforme du code du travail : Mélenchon dénonce "un coup d'État social"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]