Qui est Vincent Debraize, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Qui est Vincent Debraize, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Nathalie Kosciusko-Morizet a été agressée jeudi sur un marché du 5e arrondissement de Paris alors qu'elle distribuait des tracts.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 17 juin 2017 à 18h53

L'agresseur présumé a été placé en garde à vue samedi matin après s'être présenté lui-même dans un commissariat parisien.

Deux jours après l'agression de Nathalie Kosciusko-Morizet, un homme de 55 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Il s'agirait selon RTL de Vincent Debraize, le maire de Champignolles, une commune d'une quarantaine d'habitants de l'Eure, située à une trentaine de kilomètres à l'ouest d'Evreux.

Il a été élu une première fois en 2008, puis réélu en 2014.



Selon France Soir, Vincent Debraize serait aussi gérant de la société Alkade, "présentée comme une agence de publicité", et "domiciliée à Paris, dans le 9e arrondissement". L'élu, ancien membre de l'UDI, faisait partie des 33 élus qui ont parrainé la candidature d'Henri Guaino, lors de la dernière présidentielle.

"Il a passé toute la journée à Champignolles pour préparer les festivités autour de notre église qui accueille ce week-end la messe annuelle", a confié l'un de ses adjoints au Parisien. "Le soir, il a dit à des collègues qu'il devait remonter sur Paris parce qu'il était convoqué à la police. Et il leur a expliqué pourquoi", ajoute le colistier de Vincent Debraize qui raconte qu'il avait reconnu "son" maire sur les images de l'altercation diffusée dans les médias.

"QUELQU'UN QUI DÉFEND LES GENS AUTOUR DE LUI"

La candidate LR distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le 5e arrondissement jeudi matin lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années, aujourd'hui identifié depuis comme Vincent Debraize, les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de "bobo de merde". Nathalie Kosciusko-Morizet avait chuté en voulant se protéger et s'était évanouie plusieurs minutes avant d'être conduite à l'hôpital.

"C'est un monsieur qui cherche visiblement de la publicité, qui est violent et pas très courageux. Il ne reconnaît pas les faits et s'est enfui sitôt son forfait accompli, et qui, de toute évidence, vit ça très bien", a réagi ce samedi l'avocat de la candidate sur BFMTV.

Joint par RTL, Jean-François, un habitant de la commune, se désole : "Ça me surprend un peu parce que c'est quelqu'un qui gère un établissement avec des gens âgés dans la région parisienne. C'est quelqu'un qui normalement n'est pas agressif. Je ne l'ai jamais connu agressif. Il gère assez bien la commune. C'est plutôt quelqu'un qui défend des gens autour de lui."

 
343 commentaires - Qui est Vincent Debraize, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]