Présidentielle 2017 : 500.000 électeurs sont inscrits deux fois sur les listes électorales

Présidentielle 2017 : 500.000 électeurs sont inscrits deux fois sur les listes électorales

Un homme tient en main sa toute première carte d'électeur, le 19 mars 2017 à Besançon

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 avril 2017 à 15h10

À une semaine du premier tour de la présidentielle, les cartes électorales ont, en principe, toutes trouvé leur chemin jusqu'aux boîtes aux lettres des électeurs. Pour certains, la surprise a consisté à recevoir leur carte...

alors qu'ils en possédaient déjà une. Les témoignages se multiplient, selon une enquête du Monde.

Être inscrit officiellement (et de manière non intentionnelle) sur deux listes électorales différentes, c'est la situation que vivent actuellement de nombreux Français. C'est le cas de Paul. Cet ingénieur informatique de 37 ans habite à Chaville, dans les Hauts-de-Seine, où il s'est fait enregistrer sur les listes électorales l'an dernier. Auparavant, il votait chez ses parents, à Versailles. Dans quelle commune pourra-t-il exercer son droit de vote, la semaine prochaine ? Mystère. Ou plutôt, dans les deux villes, puisqu'il a reçu deux cartes électorales, une à son domicile, une chez ses parents. Toutes deux sont authentiques et valables.

Son histoire est loin d'être un cas unique, souligne Le Monde, qui avance le chiffre de 500.000 personnes étant inscrites officiellement deux fois sur les listes qui seront utilisées pour contrôler le vote, les 23 avril et 7 mai prochain. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui témoignent de la même situation.





L'histoire de Hélène est encore plus farfelue puisque cette technicienne informatique, qui vit dans les Bouches-du-Rhône, a été prévenue par son ancien beau-père qu'une carte à son nom était arrivée au domicile des Yvelines, où elle n'habite pourtant plus depuis 20 ans. Si ces électeurs pourraient, dans les faits, se faufiler dans l'isoloir de deux bureaux de vote distincts, une telle tentative est bien évidemment prohibée. La loi prévoit une peine de six mois à deux ans de prison, ainsi qu'une amende de 15.000 euros en cas de double vote avéré, détaille Le Monde.



Habituellement, lorsqu'un citoyen se fait enregistrer après un déménagement, la mairie de son nouveau lieu de vie adresse un courrier à l'Insee. C'est cet institut qui est chargé d'envoyer une demande de radiation à l'ancienne commune. Le couac peut donc intervenir au niveau de l'Insee ou à l'échelle de la commune. Dans un rapport de l'Inspection générale de l'administration (IGA) daté de 2014, l'Insee excluait être à l'origine de l'erreur. Reste que des "dysfonctionnements substantiels" ont été repérés. En 2012, lors de la précédente présidentielle, le nombre de doublons se serait élevé à 400.000, ce qui ne correspond toutefois qu'à 0,87 % du nombre global des électeurs.

 
161 commentaires - Présidentielle 2017 : 500.000 électeurs sont inscrits deux fois sur les listes électorales
  • FautLeSavoir  (privé) -

    Ça y est les français savent désormais que les votes sont truqués dans les pays dit "démocratiques" lesquels pays demandent des commissions de contrôle dans les pays ou ils veulent voir leur idéologie gagner !

  • Le quinquennat se termine en apothéose : et encore c'est peut-être pas fini !

  • Faut faire travailler ces fonctionnaires 39 H comme dans le privé et la France ira mieux.

  • faut pas déconner çà serait de la faute les électeurs et de plus qui pourrait être condamné alors que la responsabilité vient de l'administration.
    C'est comme tout, c'est facile on fait des conneries et ces les électeurs qui paient vous n'avez pas honte une fois de plus.
    ce qui est sur grâce à vous je vais voter pour les extrêmes, je ne vous dirai pas lequel

    Heuuu... en même temps un électeur qui vote deux fois dans deux bureaux de vote différents ne va pas avoir le toupet de dire que c'est la faute à l'administration, si? Quoique, vous me direz que c'est bien la ligne de défense des deux candidats poursuivis, mettre en cause la justice et les journalistes coupables d'avoir révélés leurs turpitudes. Apparemment ils font école.

  • il y a beaucoup de bêtises sur ce forum

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]