Philippe Premier ministre : quand Juppé lui déconseillait d'accepter

Philippe Premier ministre : quand Juppé lui déconseillait d'accepter

Alain Juppé le 7 mai 2017 à Bordeaux.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 17 mai 2017 à 13h04

Quel rôle a joué Alain Juppé dans la nomination de son complice Édouard Philippe au poste de Premier ministre ? Selon les informations du Canard enchaîné daté du 17 mai, le maire de Bordeaux "a d'abord fortement déconseillé à son poulain d'accepter Matignon", rapporte le journal satirique. "Édouard Philippe s'est autoproclamé chef des juppéistes, mais il a décidé tout seul, sans mon accord", a déclaré, selon Le Canard, le candidat malheureux de la primaire à droite.


UN MINISTÉRE RÉGALIEN OUI, MAIS PAS MATIGNON

Toutefois, Alain Juppé n'était pas contre la nomination du député-maire du Havre à un poste régalien. Mais il préférait qu'il ne soit pas en première ligne à Matignon. Il n'a toutefois pas formulé un 'non' catégorique, quand Emmanuel Macron l'en a informé. Il a répondu qu'il ne pourrait pas "en dire du mal", raconte l'hebdomadaire. La raison ? Alain Juppé ne voulait pas passer pour celui qui a manigancé l'arrivée de son poulain à Matignon. Car l'effet escompté par Emmanuel Macron s'est produit, le parti Les Républicains et l'UDI se déchirent depuis l'annonce du Premier ministre. Alain Juppé ne veut pas passer pour celui qui a fait imploser sa famille politique. Ce qui explique ses tweets furieux à l'encontre de RTL qui affirmait dans un article daté du 12 mai qu'il avait passé un accord avec Emmanuel Macron.




Des tweets suivis le lendemain par une plus longue mise au point sur son blog.


Une position difficile à tenir alors qu'Alain Juppé est engagé avec Les Républicains, contre les candidats de la République en Marche, dans la bataille pour les législatives. "Il craint par-dessus tout que l'opinion publique puisse penser que depuis le début, il est à la manœuvre, entraînant ainsi la déconfiture de son parti juste avant les législatives", poursuit Le Canard enchaîné. La position d'Alain Juppé devrait se clarifier après les prochaines échéances électorales.

 
30 commentaires - Philippe Premier ministre : quand Juppé lui déconseillait d'accepter
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]