Passe d'armes entre Juppé et Boutin sur Twitter au sujet d'Aurore Bergé

Passe d'armes entre Juppé et Boutin sur Twitter au sujet d'Aurore Bergé

Photomontage de Christine Boutin et Alain Juppé (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 juin 2017 à 15h38

L'humeur n'est pas au beau fixe entre l'ancien Premier ministre et la présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate. Ils se sont affrontés mercredi par tweets interposés au sujet de deux candidats aux législatives qui s'affrontent dans les Yvelines.



La guerre des soutiens est déclarée dans la 10e circonscription des Yvelines. Mardi, Alain Juppé a apporté le sien à Aurore Bergé, candidate de la République En Marche qui avait auparavant fait partie de l'équipe de campagne d'Alain Juppé durant la primaire à droite qui s'était tenue en octobre 2016. Depuis, elle a rallié le mouvement d'Emmanuel Macron. Face à elle se trouve le député sortant Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate investi par Les Républicains. Si cet imbroglio semble complexe, la situation peut se résumer simplement : Alain Juppé a préféré s'afficher en faveur de la candidate LREM, qu'il connait bien, plutôt que de soutenir le candidat officiel de la droite. D'autant que Jean-Frédéric Poisson a été son adversaire durant la primaire de la droite.





Au moment de la nomination d'Édouard Philippe à Matignon, Alain Juppé avait assuré qu'il soutiendrait les candidats de droite aux élections législatives. La 10e circonscription des Yvelines fait donc exception. Visiblement, ce choix n'a pas plu à Christine Boutin. Elle l'a fait savoir dans un commentaire au ton cinglant, posté mercredi 7 juin en réponse à un tweet d'Alain Juppé qui déclarait ne pas partager "les idées de M.Poisson et de Mme Boutin". "Tu es contre quoi exactement ? Le respect de la Vie , le Genre , la GPA ? Pour esclavage des femmes?", rétorque l'opposante au mariage pour tous.



Aurore Bergé avait contribué à la campagne numérique d'Alain Juppé pour la primaire de l'automne 2016 et avait rejoint Emmanuel Macron à la mi-février. "J'ai pu les mesurer lorsqu'elle a travaillé à mes côtés dans le cadre de la primaire de la droite et du centre", a loué Alain Juppé dans un texte de soutien. "Je connais son attachement à son département des Yvelines qu'elle n'a jamais quitté. (...) Je vous invite à voter pour Aurore Bergé", conclut-il.

 
167 commentaires - Passe d'armes entre Juppé et Boutin sur Twitter au sujet d'Aurore Bergé
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]