Neuilly-sur-Seine : le candidat de La République en Marche doit s'expliquer sur un compte offshore

Neuilly-sur-Seine : le candidat de La République en Marche doit s'expliquer sur un compte offshore

(photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 juin 2017 à 17h05

Entendu jeudi 16 juin pour une affaire de violences conjugales, Laurent Zameczkowski, le candidat de la République en Marche (LREM) dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, doit maintenant s'expliquer sur un compte ouvert à l'étranger et non déclaré, révèle le magazine Le Point.

C'est une nouvelle affaire pour le mouvement d'Emmanuel Macron, qui avait fait de l'exemplarité l'une des principales qualités de ses candidats. Laurent Zameczkowski, 46 ans, est soupçonné de ne pas voir déclaré un compte ouvert dans une banque HSBC en 2012, à Hong-Kong.



Favori dans la circonscription qui recouvre Neuilly-sur-Seine, Puteaux et Courbevoie Sud, il a récolté 42% des suffrages au premier tour des législatives.

En pleine tourmente, Laurent Zameczkowski se défend en déclarant qu'il a ouvert ce compte en banque pour ses activités professionnelles. Il explique avoir eu comme objectif "de partir à l'assaut d'un nouveau marché", l'Asie. Et plaide la "négligence" pour ne pas l'avoir déclaré aux autorités françaises. Il prétend également qu'aucune activité n'a été enregistrée sur ce compte.

"JE N'ETAIS PAS LE SEUL A Y AVOIR ACCES"

Pourtant, Le Parisien affirme que des mouvements d'argent ont été enregistrés durant l'année 2016. Selon le quotidien, ces dépenses auraient été réalisées dans des enseignes telles que Jonak ou Sephora. "C'est bien moi qui ai créé ce compte à Hong-Kong, mais je n'étais pas le seul à y avoir accès", assure le candidat LREM.



Ces nouvelles accusations sont tombées alors que ce patron de PME était entendu par la police dans une affaire de violences conjugales. Son ancienne épouse, avec laquelle il est en instance de divorce, a déposé plainte contre lui le 18 avril dernier l'accusant de l'avoir blessée au poignet, selon les informations du Parisien. Le candidat LREM aurait reconnu avoir endommagé le téléphone portable de son ex-compagne mais a déclaré être la cible de "calomnies".

 
283 commentaires - Neuilly-sur-Seine : le candidat de La République en Marche doit s'expliquer sur un compte offshore
  • C'est pas grave! Avec la nouvelle procédure de désengorgement des Tribunaux mise au point par la nouvelle religion, les électeurs seront les Juges! S'il est élu, il devient innocent... Plus d'enquête, plus d'avocat, plus de procédure...Circulez! Et dire que tout avait été vérifié, pesé, analysé par des gens autoproclamés compétents, et que les marcheurs étaient la nouvelle génération pour une nouvelle politique faisant table rase des mauvaises habitudes du passé.

  • c'est quoi un paradis fiscal je ne connais que le paradis au ciel car sur terre c'est l'enfer

  • pire que les autres,et les veaux votent pour eux,pauvre France

  • ce parti est le même que le PS rt LR dans ses pratiques et ce n'est pas moi qui le dit mais les journalistes en écrivant leurs articles donc tous pourris et on en a encore pour 5 années

  • à vous lire,il n'y a pas pénurie de juges en France.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]