Mélenchon prévient : en cas d'élection de Macron, Fillon ou Le Pen, "vous allez cracher du sang"

Mélenchon prévient : en cas d'élection de Macron, Fillon ou Le Pen,

Jean-Luc Mélenchon, le 12 avril 2017, à Lille

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 12 avril 2017 à 21h30

Le message a le mérite d'être clair : "Si vous élisez ces trois-là, vous allez cracher du sang", a lancé Jean-Luc Mélenchon au sujet de ses principaux concurrents dans la course à l'Élysée, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et François Fillon. Le candidat de "La France insoumise" a tenu un meeting mercredi 12 avril à Lille Grand-Palais, devant des milliers de partisans. L'occasion pour lui de critiquer une nouvelle fois le programme de ses adversaires, les accusant d'institutionnaliser la précarité.

"Voilà ce qu'ils ont mis à l'ordre du jour", a dénoncé Jean-Luc Mélenchon, estimant que le calcul de ces candidats-là était "l'ubérisation généralisée", soit selon lui, "le Moyen-Age".


"Je veux vous mettre en garde pour que vous compreniez la catastrophe qu'ils sont en train d'organiser", a t-il poursuivi, affirmant porter "un discours moral sur la vie: nous ne sommes pas d'accord pour que le principe ce soit: 'accumule tant et plus, profite et tais-toi!'!". Les réunissant tous les trois en un "ils" général, il a également reproché à ses concurrents leur "indifférence en béton armé à la nature", estimant que c'est parce qu'aucun d'entre eux ne prévoit de sortir du nucléaire alors que lui a mis cette mesure au coeur de son programme.

Porté par une dynamique favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Luc Mélenchon a été l'objet de piques de la part du chef de l'État lui-même, qui est sorti de sa réserve pour pour mettre en garde contre le "péril" Mélenchon, dont la percée dans les sondages pourrait constituer une menace pour son ex-ministre Emmanuel Macron, souvent présenté comme son héritier. "Il y a un péril face aux simplifications, face aux falsifications, qui fait que l'on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte", a ainsi déclaré François Hollande dans des confidence à l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi 13 avril.

 
0 commentaire - Mélenchon prévient : en cas d'élection de Macron, Fillon ou Le Pen, "vous allez cracher du sang"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]