Logement, Anciens combattants, Aide aux victimes... Ces ministères qui ont disparu avec Macron

Logement, Anciens combattants, Aide aux victimes... Ces ministères qui ont disparu avec Macron

Édouard Philippe, Emmanuel Macron et Gérard Collomb à l'Élysée le 18 mai 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 18 mai 2017 à 18h06

GOUVERNEMENT. Les noms des 22 ministres et secrétaires d'État (contre 38 sous François Hollande), et les intitulés de leurs ministères, ont été dévoilés mercredi 17 mai.

Avec un cabinet resserré, certains portefeuilles sont supprimés. Tour d'horizon.


► LES MINISTÈRES QUI DISPARAISSENT

Finis, le secrétariat à la Réforme de l'État et à la Simplification, tenu jusqu'alors par Jean-Vincent Placé, tout comme le secrétariat d'État chargé de l'Aide aux victimes de Juliette Méadel. Toutefois, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a indiqué, jeudi, qu'"une personne référente" serait nommée pour ce dossier, selon Franceinfo, qui évoque le nom du secrétaire général à l'Aide aux victimes, Christian Gravel, actuellement rattaché à Matignon.

► CEUX QUI PASSENT SOUS LA HOULETTE D'UN AUTRE MINISTÈRE

C'est le cas des ministères de la Ville, du Logement et de la Fonction publique notamment. Les deux premiers seront englobés dans le vaste "ministère de la Cohésion des territoires". Quelle place pour la politique de la Ville ? Le nouveau gouvernement assure que les banlieues ne seront pas oubliées, malgré l'absence d'un portefeuille dédié. Dès sa prise de fonctions, le nouveau ministre Richard Ferrand a voulu déminer le terrain. "Si", il y a un ministère de la Ville, "simplement il s'appelle autrement, parce que ce qui reste à faire doit s'insérer dans une action plus globale qui porte ses fruits dans tous les territoires de France", a-t-il assuré mercredi, lors de la passation de pouvoirs.

Quant à la Fonction publique, elle est désormais rattachée au ministère de l'Action et des Comptes publics de Gérald Darmanin. Celui-ci a affirmé mercredi son "attachement" aux fonctionnaires, sans convaincre Marylise Lebranchu. Sans ministère à part entière, "la fonction publique devient une variable d'ajustement budgétaire", a jeudi l'ex-ministre PS de la Fonction publique, de la Décentralisation et de la Réforme de l'État. "C'est un signe négatif adressé à nos fonctionnaires. Rattacher ainsi la fonction publique aux comptes publics donne l'impression que la fonction publique devient une variable d'ajustement budgétaire", juge-t-elle.

Le ministère des Anciens combattants sera rattaché aux Armées, et donc à Sylvie Goulard. L'Industrie sera du ressort de Bruno Le Maire (Économie).

► QUI POUR LA JEUNESSE ET LES PERSONNES ÂGÉES ?

Plusieurs associations s'inquiètent qu'aucun ministère ou secrétariat d'État ne soit dédié aux personnes âgées ni à la famille. On ignore encore à quel portefeuille ces thèmes seront rattachés. L'AD-PA (directeurs de maisons de retraite et services à domicile) se dit "interloquée" de voir qu'"aucun ministre, et pas même un secrétaire d'État, ne représente les retraités et personnes âgées", une "erreur majeure qui doit être corrigée avant les élections législatives".
Le flou demeure aussi sur le sort de la jeunesse.

MACRON AVAIT PROMIS UN MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES

Plusieurs associations féministes déplorent l'absence d'un ministère de plein exercice dédié aux droits des femmes, la nouvelle secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, faisant de son côté valoir l'avantage d'être rattachée au Premier ministre. L'association Osez le féminisme rappelle qu'Emmanuel Macron, candidat, promettait : "il y aura un ministère plein et entier des Droits des femmes".

LA MER ET LA PÊCHE OUBLIÉES ?

Les acteurs du monde maritime ont fait part, jeudi, de leur "déception" au lendemain de l'annonce de la composition du gouvernement d'Édouard Philippe, dans lequel les mots "mer" et "pêche" ont disparu des attributions ministérielles. Le monde maritime reste attentif aux décrets d'attribution qui seront prochainement publiés, ainsi qu'à la composition des cabinets.

 
38 commentaires - Logement, Anciens combattants, Aide aux victimes... Ces ministères qui ont disparu avec Macron
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]