Législatives : toutes les réactions

Législatives : toutes les réactions

François Baroin (LR), Marine Le Pen (FN) et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) (photomontage).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 11 juin 2017 à 20h57

Le parti du président Emmanuel Macron se dirige vers une victoire écrasante aux législatives après le premier tour dimanche, marqué par une débâcle historique du PS, un net revers pour la droite et le FN, et une abstention record, environ un électeur sur deux ayant boudé les urnes.



Pour la première fois de l'histoire de la Ve République, l'abstention aux législatives dépasserait la barre des 50% au premier tour, selon les premières estimations.

Au terme d'une campagne atone qui a vu La République en marche (LREM) creuser nettement l'écart sur ses rivaux, l'abstention pulvérise le précédent record pour un premier tour, qui remontait à 2012 (42,8%, puis 44,6% au second tour).

 
13 commentaires - Législatives : toutes les réactions
  • Il semble que dans la V circonscription des Yvelines, on va enfin se débarrasser de Myard, ce qui n'est pas un mal.

  • Steppenwolf  (privé) -

    effectivement le message est sans ambiguïté : avec plus de 50% d'abstention REM récolte 15% des suffrages des électeurs inscrits sur les listes électorales. pas de quoi faire le coq !

    et donc c'est pareil pour le FN et la F I , donc pas de quoi faire des commentaires sur ce qui n'existe pas ! non ?

    Et les autres font encore beaucoup moins bien. Tout est relatif !

  • Législatives 2007 : 345 députés UMP
    Législatives 2002 : 398 députés UMP
    Donc majorité absolue à chaque fois.

    Et maintenant, ces politicards de droite qui se sont pris une débâcle hurlent contre la concentration des pouvoirs. Ils n'ont même pas analysé les raisons de leur déroute et du rejet des français.
    Cela fait 30 ans que j'appelle de mes voeux un gouvernement rassemblant des compétences de tous bords, plutôt que des professionnels de la politique totalement incompétents et ne pensant qu'à leur propre carrière.
    Je m'étais arrêté de voter par dégoût de cette classe politique totalement déconnectée, en me promettant de revoter dès qu'un candidat mettrait un coup de pied dans cette fourmilière.
    J'ai donc repris le chemin des urnes cette année. J'espère de tout coeur que ce gouvernement tiendra ses promesses de réelle moralisation de la vie politique source de gabegies et d'enrichissements personnels injustifiés, et réussira à redresser notre pays, sans aggraver la situation des plus démunis.

    +1,7% de CSG,flat tax à 30% et continuation du matraquage fiscal pas de projet clair pour redresser notre économie et créer dès emploi pour nos jeunes.
    Et vous êtes content ,vous serez un des premiers à dire dans 6 mois que vous n'avez pas voté pour ce nouveau Parti socialiste

    Tout à fait d'accord avec vous, la droite, la gauche quand ils ont eu la majorité absolue, ça ne les pas dérangés et là ils essaient e faire peur aux gens en criant au feu!!! Laissons une chance à ce futur gouvernement, ça ne pourra pas être pire que ce que les autres ont fait!! C'est pathétique de les voir, à quel point ils ont peur de perdre leur pouvoir, leur salaire, allant jusqu'à dire que ces nouveaux députés ne seront pas à la hauteur, quand on voit eux avec leur soi-disant formation et leur expérience ce qu'ils font, ça ne peut pas être si terrible, et au moins on aura quelque chose de nouveau, alors essayons !!!

  • La gauche sectaire n'existe plus .Bnne chance à ce gouvernement

    Steppenwolf  (privé) -

    vu le taux d'abstentiion et avec seulement 15% des suffrages des électeurs inscrits sur les listes électorales. vous avez raison de lui souhaiter bonne chance. parce qu'il va lui en falloir ........

  • "La France est de retour" ....
    Oui, mais en se rappelant un autre épisode - peu glorieux - de notre démocratie lors des élections législatives des 23 et 30 juin 1968 "après une révolution manquée" comme l'a si bien chanté Renaud dans son magnifique ode 'Hexagone' où le parti du Général, l'UDR qui se créait, avait remporté ces élections en laissant une partie congrue à l'opposition d'alors:
    La majorité présidentielle remporta très largement ces élections.
    Elle recueillit 46 % des suffrages et disposa de 144 élus dès le 1er tour.
    Au second tour, elle obtint 354 sièges, dont 293 pour la seule UDR. et 90 pour la gauche parlementaire; à noter qu'il y avait déjà 487 députés 'en cours'
    Il n'y avait pas là "déni de démocratie" comme se sont plaint divers chefs de LR hier soir ?
    Alors, sachons raison garder et admettons ce résultat avec la grande joie essentielle en la déconfiture des extrêmes, surtout celui de la dextre ....

    Les divers chefs LR doivent reconnaître l'erreur commise au soir du 1er tour,d'appeler à voter pour Macron ! Et ce, dès 8h02.Ils ont déboussolé leurs électeurs qui se sont réfugiés dans l'abstention ou...qui ont suivi les... traîtres LR .
    Je précise que je n'ai jamais voté FN.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]