Législatives : quels seraient les résultats si le scrutin était proportionnel ?

Législatives : quels seraient les résultats si le scrutin était proportionnel ?

La victoire de LREM serait bien moins spectaculaire, si le scrutin législatif était proportionnel.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 12 juin 2017 à 11h30

Garant de la stabilité politique de la Ve République, cher au général de Gaulle, le scrutin majoritaire favorise les grands partis. Les petites formations ne peuvent pas faire élire de députés, à moins de négocier des alliances ou d'être implantées très solidement.

Son défaut majeur : des partis qui pèsent dans les autres scrutins, comme le FN ou la France insoumise, sont sous-représentés à l'Assemblée. Ces derniers, évidemment, réclament l'introduction d'une part de proportionnelle dans les élections législatives. La question faisait partie des promesses de campagne de François Hollande... et de celles d'Emmanuel Macron.

Franceinfo s'est demandé lundi 12 juin à quoi ressemblerait l'Assemblée nationale si le scrutin était proportionnel. Aujourd'hui, le parti du président s'apprête à rafler entre 415 et 455 sièges, soit 75% des députés, avec un score de 32% au premier tour de l'élection. Franceinfo a simulé plusieurs scénarios, selon la dose de proportionnelle qui serait instaurée dans le scrutin.


Avec le mode de scrutin actuel, LREM s'apprête donc à obtenir entre 415 et 455 sièges de député. Les Républicains, l'UDI et les divers droite, 70 à 110 sièges. Le PS, les radicaux, EELV et les divers gauche, 20 à 30 sièges. La France insoumise et le PCF de 8 à 18 sièges et le FN 1 à 5. En résumé, une majorité écrasante pour la République en marche, suivie de très loin par Les Républicains, tandis que les autres formations se partagent les miettes.

80 DÉPUTÉS FN

Mais si le scrutin était à la proportionnelle intégrale -c'est-à-dire que les sièges étaient attribués selon le nombre de voix-, l'Assemblée aurait un tout autre visage : LREM perdrait largement sa majorité, avec 197 sièges seulement (sur 289 nécessaires). Les Républicains seraient toujours la deuxième formation politique du pays, avec 132 députés, mais talonnés de bien plus près par le PS et ses alliés (84 sièges), la France insoumise et le PCF (84 sièges) et le Front national, qui ferait entrer 80 députés dans l'Hémicycle. On le voit clairement, dégager une majorité claire dans cette configuration est une gageure. Une difficulté à l'origine de l'instabilité chronique de la IVe République.

Dans le cas ou la moitié des sièges de députés seraient élus à la proportionnelle et l'autre moitié selon le mode de scrutin actuel, LREM obtiendrait cette fois une majorité absolue, mais bien plus courte, avec 317 sièges. Les Républicains obtiendraient 11 sièges, le PS et ses alliés 55, le PCF et FI, 48 et le FN 41.

 
326 commentaires - Législatives : quels seraient les résultats si le scrutin était proportionnel ?
  • Là on pourrait parler de démocratie. Le PS et les UMP/RPR/UDF/LR/.... ont magouillé les élections pour faire barrage à certains partis et ainsi se partager le pouvoir, mais cette stratégie se retourne aujourd'hui contre eux.
    Il serait temps de modifier cela pour qu'enfin l'assemblée nationale représente réellement le peuple.

    Avec une proportionnalité intégrale de par notre culture et nos pratiques politiques la France deviendrait ingouvernable à moins d'intégrer comme le fait l’Allemagne de saines coalitions.

  • J'ai retranscrit les résultats (au scrutin proportionnel) de cet article et mon billet a été refusé ! Je me demande pourquoi ???

  • Réponse à Lacuisse2 : Oui, mais le député est par définition le "représentant" de ses électeurs, leur porte parole au niveau de l'état central; Il faut donc qu'il soit choisi directement par ces électeurs et non imposé sur une liste établie par un parti politique, avec comme c'était trop souvent le cas avec la proportionnelle, un "parachuté" en "place éligible ! L'exigence de "localité" n'est même pas assez prise en considération aujourd'hui, sinon Mélenchon, par exemple, n'aurait pas pu se présenter à Marseille ! Podhivana

  • Avec 15% des suffrages exprimés, Macron va occuper 80% de l'assemblée. Un scandale !! (Chiffres indicatifs)

    Mais plus grave, lors d'un vote ordinaire (sans ordonnance), moins de 10% des votants imposerons (via leurs députés car si 15% représente 80% de l'assemblée, 10% y représente la majorité) leur lois aux 90 autres !!! Cela devrait normalement vous faire réfléchir !!!

    On comprends mieux l'abstention du 1er tour, qui devrait, à mon avis (mais cela n'engage que moi) augmenter au 2 ème.

  • La démocratie n'est pas à l'ordre du jour en France et donc on va continuer dans le système actuel . Il ne faut pas ensuite s'étonner de l'abstention .

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]