Législatives : quand le maire d'Asnières fait la courte échelle à sa femme pour un siège de député

Législatives : quand le maire d'Asnières fait la courte échelle à sa femme pour un siège de député

Manuel Aeschlimann en campagne pour les élections municipales à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), en 2014 (archives).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h45

Sous le coup d'une condamnation, le maire Les Républicains (LR) d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ne briguera pas un poste de député cette année. Pour autant, la mairie mène une propagande active, selon le Canard enchaîné, pour la candidate LR de la circonscription...

qui n'est autre que l'épouse de l'édile.

À la ville, Marie-Do Aeschlimann est ajointe du maire d'Asnières, et dans la vie privée, elle l'épouse de ce même maire, Manuel Aeschlimann. Dans son édition du mercredi 7 juin, le Canard enchaîné souligne que celle qui portera les couleurs de la droite à l'élection législative de dimanche prochain profite d'une atmosphère plus que favorable à Asnières. L'hebdomadaire satirique explique que depuis quelques temps, l'hôtel de ville pilote une campagne qui vente les mérites du travail effectué par les Aeschlimann pour la commune. Une manière de booster la candidature de madame, laisse entendre le journal. Dans le magazine d'information municipale ou sur les panneaux d'affichage de la ville, la mairie martèle un même message : "Manuel Aeschlimann et son équipe travaillent pour vous", précise encore le Canard enchaîné.



Sauf que, dans ces conditions, l'élection législative pourrait se voir invalidée. En effet, une loi interdit de mener "toute campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d'une collectivité" dans les six mois précédant un scrutin. Un recours en annulation de l'élection pourrait ainsi être déposé devant le Conseil constitutionnel. Cette réglementation, adoptée il y a 27 ans, émanait déjà d'une tentative de moralisation de la vie publique.

 
10 commentaires - Législatives : quand le maire d'Asnières fait la courte échelle à sa femme pour un siège de député
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]