Législatives : avec trop de députés En Marche, Macron craint le "foutoir"

Législatives : avec trop de députés En Marche, Macron craint le

Emmanuel Macron estime qu'il va falloir "encadrer de près" les députés En Marche, rapporte le Canard Enchaîné le 7 juin 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 juin 2017 à 23h05

"Il va falloir les encadrer de près pour éviter le foutoir." Disposer d'une majorité absolue, voire écrasante, est généralement le rêve de tout président de la République. Mais pour Emmanuel Macron, qui a fait le choix du renouvellement politique en investissant un grand nombre de candidats issus de la société civile, trop de députés pourrait signifier beaucoup de complications, rapporte le Canard enchaîné mercredi 7 juin.

"Nous allons avoir beaucoup d'élus, presque trop, plus de 400, il va falloir les encadrer de près pour éviter le foutoir, aurait dit le président, selon l'hébdomadaire.

Un engouement dû au "double effet de la présidentielle et du dégagisme. Tout ce qui est affublé du sigle des vieux partis est condamné", a-t-il conclu.

Ses proches ont la même analyse que lui. Ainsi, son conseiller Jean-Paul Delevoye s'inquiète : "Nous risquons d'être dépassés par l'ampleur de notre succès. Des dizaines de députés pourraient poser problème, ne serait-ce que par leurs activités de conseil. Il va falloir surveiller tout ça."

Sur BFMTV, l'éditorialiste Christophe Barbier ne pense pas autre chose : "Si vous avez 400 députés, il y a quand même une petite chance qu'il y en ait quelques-uns qui soient incompétents. Et même s'ils sont compétents, ils seront inexpérimentés. Il va falloir bien les former pour qu'ils fassent pas de bêtises dans l'examen des textes."

 
16 commentaires - Législatives : avec trop de députés En Marche, Macron craint le "foutoir"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]