Au Puy-en-Velay, les "Fillon en prison" s'opposent aux "Fillon président"

Au Puy-en-Velay, les

François Fillon au Puy-en-Velay le 15 avril 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 15 avril 2017 à 17h12

VIDÉO - Les militants et opposants à François Fillon se sont affrontés en marge d'un déplacement du candidat Les Républicains. Samedi 15 avril, le anti-Fillon se sont mêlés aux pro-Fillon devant la cathédrale du Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Le programme de l'ancien Premier ministre, accompagné de Laurent Wauquiez, président de la région Rhône-Alpes, n'avait été dévoilé que tardivement, rapporte Europe 1.




Objectif : éviter les comités d'accueil hostiles à François Fillon qui rythment chacun de ses déplacements depuis l'éclatement de l'affaire Penelope. Mais François Fillon n'y aura pas échappé, le concert de casseroles a bien eu lieu, a constaté le reporter d'Europe 1 qui couvrait son déplacement. Au son des casseroles, les pro-Fillon sont sortis de l'édifice religieux pour faire face à aux opposants. L'échange fut tendu, les "Fillon en prison" se heurtaient aux "Fillon président".




Des insultes ont également été échangées. Sur les photos du journaliste d'Europe 1, publiées sur Twitter, on aperçoit les forces de l'ordre qui tentent de calmer les esprits sur le parvis de la cathédrale.

 
314 commentaires - Au Puy-en-Velay, les "Fillon en prison" s'opposent aux "Fillon président"
  • Donc se presentera en tant que président des détenus pour satisfaire tout le monde

  • Ca sert à quoi de hurler comme ça, il suffit d'aller voter et de ne pas le faire pour lui pour ceux qui sont contre. Mais parmi ces gens combien iront voter justement ?

  • il faut arrete de dire des anneries mais quand on voient la gueule des manifestant on a tout compris

  • Comment Fillon peut-il protéger les Français quand il doit fuir les militants hostiles et que ses troupes sont incapables de repousser quelques dizaines de contre-manifestants ? Comment peut-il soutenir un ancien du KGB, Vladimir Poutine quand les communistes du PCF eux-mêmes, ont rompu avec le stalinisme ? Ce saint homme ne serait-il pas maudit ?

    le "PCF " et le stalinisme ; vous avez du dormir quelques dizaines d'années , pour votre information nous sommes en 2017

    heron, vous ne faites qu' effleurer la réalité. Le PCF ne serait plus stalinien ? Et pour cause, que reste-t-il du PCF ? Les staliniens, jusqu' à et y compris G. Marchais, ont rejeté toute tentative d' évolution. Depuis P. Juquin ou Garaudy, ceux qui voulaient un PC à visage humain ont été virés, ou ont fui. ( dernier en date, R. Hue ). Et les staliniens n' ont plus fait d' adeptes. Que reste-t-il du PCF ? Et que restera-t-il du PS si les intolérants gardiens du dogme - dits les frondeurs - adoptent la même attitude ?

  • En toute laïcité, les réunions électorales se font dans les lieux de culte à présent, "racines chrétiennes" obligent, même chez les escrocs.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]