Assistants parlementaires MoDem : Bayrou dénonce une "opération politique" et vise Hidalgo

Assistants parlementaires MoDem : Bayrou dénonce une

Le garde des Sceaux François Bayrou le 19 mai 2017 à Pau.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 13 juin 2017 à 12h57

VIDÉO - Selon le ministre de la Justice, le dénonciateur à l'origine de l'enquête sur des assistants parlementaires du MoDem est un "collaborateur direct de la maire de Paris". Il y voit un "lien entre ceci et cela".

Le parquet de Paris a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête préliminaire, cherchant à savoir si le MoDem, parti de l'actuel garde des Sceaux François Bayrou, a salarié des employés en les faisant passer pour des assistants parlementaires européens.

Un ex-collaborateur du MoDem assure en effet avoir été payé en 2011 sur l'enveloppe parlementaire de l'ancien eurodéputé Jean-Luc Bennahmias, alors qu'il avait été recruté en CDI pour travailler au sein du parti centriste. Allié à Emmanuel Macron depuis février, le parti conteste et assure avoir respecté "toutes les règles".

Est-ce une "opération politique" ? "C'est exactement l'impression qui est la mienne", a répondu mardi matin 13 juin François Bayrou sur CNews. "Cette dénonciation anonyme, elle a une caractéristique particulière : c'est que tous les journalistes savent qui est l'auteur de la dénonciation anonyme", a lancé ensuite le garde des Sceaux. "Non seulement je sais qui c'est mais vous le savez, tout le monde le sait", a-t-il insisté.



UNE FONCTION QUI POSE QUESTION

Mais selon le maire de Pau, "la question, ce n'est pas quel est le nom, mais quelle est la fonction de celui qui pratique la dénonciation anonyme". "C'est peut être la raison pour laquelle on protège cet anonyme", a avancé François Bayrou, avant d'ajouter : "Car peut être s'apercevrait-on quelle est la vraie nature de la dénonciation, trois jours avant le premier tour des élections législatives. Il suffit de regarder quelle est cette fonction".

Selon le Journal du Dimanche, il s'agit de Matthieu L., ancien chargé de communication du MoDem et aujourd'hui collaborateur, en charge du service de presse de la maire PS de Paris, depuis 2014. Un "collaborateur direct" d'Anne Hidalgo, s'insurge le ministre. "Il pourrait y avoir un lien entre ceci et cela". Mais dans quel but ? "Les élections législatives, vous avez suivi? Regardez les gens qui se présentaient et les gens qui ont été éliminés...", a-t-il répliqué.

LA RÉPONSE DU DÉNONCIATEUR

Contacté par la rédaction de CNews, le jeune homme en question s'est dit "estomaqué" par les propos du ministre de la Justice. Il précise qu'il a appelé le parquet de Paris quand il a appris qu'une enquête ciblait 18 eurodéputés pour "contribuer à la manifestation de la vérité" en apportant son témoignage.

Le fait que cela ait été rendu public "est complètement indépendant de sa volonté" et le place dans "une situation très délicate auprès de son employeur". "Il a du mal à comprendre pourquoi le garde des Sceaux tient de tels propos", retranscrit la journaliste.

 
78 commentaires - Assistants parlementaires MoDem : Bayrou dénonce une "opération politique" et vise Hidalgo
  • ce qui est étonnant c'est que l'OLAF reste muet sur le sujet
    alors qu'il enfonce le clou pour le FN

  • la chasse aux sorcières commencent, règlement de compte à la clé, bayrou comme les vieux politicards,à la trappe,

  • Attention, les temps changent et avec M. Bayrou ministre de la justice les journalistes qui ne le soutiendront pas seront attaqués!

  • le sujet ce n'est pas qui denonce qui mais qui a fait quoi

  • c'est un trouillard ! il l'était, le sera ... il accuse un mec qui a été dans son Parti Modem ???? quel culot ! et maintenant c'est Hidalgo la responsable ???? Qui a dénoncé De Sarnez et Benhamias ..... vous êtes comme les autres Monsieur Baille-rou alors ne faites pas semblant d'être irréprochable ... les Français n'ont jamais voulu de votre mine d'hippocrite ! voilà je pense une des raisons de l'abstention ! avoir été faire du chantage pour avoir ENFIN un Ministère d'Etat !!! quel chantage, ça on ne le saura pas tout de suite à moins qu'un ancien Modem vende la mèche .... un jour !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]