Le camouflet du Touquet-Paris-Plage aux Macron

Le camouflet du Touquet-Paris-Plage aux Macron

Brigitte et Emmanuel Macron

A lire aussi

6Medias, publié le lundi 19 juin 2017 à 14h00

L'effet Brigitte Macron n'a pas eu lieu dimanche. Au matin du second tour des législatives, elle a accompagné sa fille Tiphaine Auzière au bureau de vote.

En vain. La belle-fille d'Emmanuel Macron, suppléante du candidat LREM Thibaut Guilluy a perdu.

La déferlante La République en marche a submergé quasiment toute la France, mais Le Touquet-Paris-Plage, où le couple présidentiel possède une maison, est entré en résistance. Le maire Les Républicains de la ville balnéaire, Daniel Fasquelle, a été réélu pour la troisième fois avec 52,2% des voix. Pourtant, il avait été devancé au premier tour de quatre points (35% contre 31%) par le chef d'entreprise de 40 ans et l'avocate de 33 ans, dernière des trois enfants de Brigitte Macron.

Mais dimanche, visiblement, les Touquettois ont préféré la plage aux urnes puisque le taux d'abstention a encore augmenté par rapport au premier tour (67% contre 65%) et l'adversaire de Tiphaine Auzière a bénéficié d'un bon report de voix des électeurs du FN. Depuis toujours très à droite, la 4e circonscription du Pas-de-Calais, dessinée autour de la station balnéaire cossue et réputée, ne s'est pas rebellée. Tout comme à la présidentielle, où François Fillon avait été le plus plébiscité (50,8%) loin devant Emmanuel Macron (30,39%). Les Macron ne sont pas prophètes en leur pays.

 
233 commentaires - Le camouflet du Touquet-Paris-Plage aux Macron
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]