François Fillon organise des "réunions à domicile" et dézingue les autres candidats

François Fillon organise des ©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 21 mars 2017 à 17h35

Alors que les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, étaient appelés à débattre à la télévision lundi 20 mars à partir de 21 heures, certains documents de campagne du candidat Les Républicains étaient révélés par Europe 1. Ces fiches résument les critiques adressées à chacun des adversaires de François Fillon.

Pour lui, Emmanuel Macron est « responsable de la politique économique et de l'échec du quinquennat de François Hollande », une « politique de l'eau tiède ».

Il accuse également le leader d'En Marche ! d'être le « candidat du matraquage fiscal ». Les critiques se poursuivent sur une page entière.

Le candidat du Parti socialiste, Benoît Hamon, a également droit à sa pleine page de critique. Le revenu universel est assimilé à « une promesse d'assistanat, suivie d'une reculade », son projet de politique migratoire est « un angélisme béat (...), pire que de l'idéologie, c'est de l'irresponsabilité totale ». Son programme est qualifié de « laxiste », tout comme celui de Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen est relativement épargnée par toutes ces critiques. Une demie page lui est réservée et les équipes de François Fillon y expliquent que son programme économique « est plus à gauche que celui de Mélenchon ». Mais même si les critiques sont moins nombreuses, elles sont choc : « Avec la sortie de l'euro, Marine Le Pen promet la France des clochers, mais prépare en réalité la France des clochards ».

Ces notes auraient été données aux journalistes, notamment d'Europe 1, et seraient destinées aux militants Les Républicains volontaires pour organiser des « réunion à domicile », pour convaincre plus d'électeurs.

 
354 commentaires - François Fillon organise des "réunions à domicile" et dézingue les autres candidats
  • il a bien raison ca peut vous faire c est pas vos oignons

  • Qui peut ce permettre de fouiller les documents du qg FILLION quand tout est fermé.Celà veut dire qu'il y a des micros de cacher voir des caméras mais sa ne veut pas dire que chez lui ce n'est pas pareil

  • il faudrait s'en tenir au faits.
    filllon c'est 5 année de premier ministre, donc 5 années aux commandes. Bilan, le chômage n'a cessé d'augmenter, la dette a explosé, les inégalités sociales n'en parlons même pas. A t'on eu la sécurité promise? Même pas si on regarde les chiffres de 2012. Bref c'est l'échec sur toute la ligne. Il ne lui restait que sa prétendue moralité, on s'aperçoit chaque jour qu'il n'en est rien et que seul le fric l’intéresse. Je peux comprendre qu'on soit à droite, mais il y a des limites à la décence. Il propose quoi? suppression massive des fonctionnaires, c'est sur ça va dans le sens de la sécurité et de la santé. augmentation de la tva et suppression de l'isf, là encore on se dirige tout droit vers plus d'égalité. Dézingage de la sécurité sociale, ...sans commentaires. Qu'en est il de la lutte contre l'évasion fiscale? Rien. Qu'en est t'il du non cumul des mandats? Il est contre. Qu'en est il de la lutte contre la corruption? il est contre...à suivre. Certes il y a eu la crise, comme sous Juppé en 1995. Cette crise a t'elle disparue dès 2012, comme elle a disparue comme par enchantement en 1998? Certes il n'était pas président sous sarkosy, mais s'il n'était pas d'accord il aurait bien pu démissionner. Bref l'incompétence du couple fillon sarkozy n'a d'égal que leur amour pour le fric

  • assistanat comment fillion peut parler de cela alors qu il a toujour vecu de sa un peux de respect pour les clochards comme vous dite qui n ont pas eux la chanse de naitre avec une cuilliere en or dans la bouche comme vous

  • On ne fait plus cas aux annonces du canard, ni des journalistes qui racontent ce qu'ils veulent pour enfoncer FF
    on sent un partie prix vis à vis du candidat de la droite

    "Et alors? " si je puis dire....
    Cet article-ci n'épingle pas spécialement Fillon.
    Logique de fournir un argumentaire à ses troupes.
    Les autres états-majors le font certainement.

    La formule avec Le Pen on passerait d'une France de clochers à une France de clochards est plutôt bien vue.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]